Ethias exclut plus de 600 entreprises et 80 pays de sa liste d'investissement

Ethias n'investira plus dans les entreprises qui émettent trop de gaz à effet de serre, celles actives dans l'extraction de pétrole et gaz conventionnels (énergies fossiles) et non conventionnels (sables et schistes bitumeux) ou encore dans la production d'électricité non durable, détaille l'assureur.

Il ajoute mettre en place "une politique d'impact positive" afin de financer la transition énergétique, en augmentant ses investissements dans les obligations vertes et les projets d'infrastructure durable.

La liste des entreprises exclues contient des sociétés qui ne respectent pas les dix principes du Pacte mondial des Nations Unies en matière de droits de l'homme, de droit du travail, d'environnement, de lutte contre la corruption ou qui sont impliquées dans des "activités controversées" (armement, tabac, extraction de pétrole et gaz entre autres).

Dans la nouvelle version de son code d'investissement éthique, Ethias a également décidé d'arrêter les investissements dans les pays qui font l'objet de sanctions internationales.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous