Molenbeek: l’échevin PS Abdellah Achaoui démissionne de son mandat à l’Union Saint-Gilloise

Abdellah Achaoui
Abdellah Achaoui - D.R.

atherine Moureaux (PS), bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, a réagi ce mardi après-midi à une polémique donnant suite à des accusations du magazine Médor. Lundi, le trimestriel d’investigation se questionnait quant à l’usage, sans justificatif, de la carte bancaire de l’école des jeunes de l’Union Saint-Gilloise, par son président, Abdellah Achaoui (PS), qui cumule cette fonction avec celle d’échevin à Molenbeek-Saint-Jean. Dans cette affaire, c’est la gestion floue d’un subside régional de 200.000 euros géré par Abdellah Achaoui en tant que président de l’école de jeunes de l’Union Saint-Gilloise depuis août 2019 qui est en question. Au total, plusieurs milliers d’euros ont été retirés avec la carte de l’école de jeunes, et sans justificatif, assure Médor.

Après avoir rencontré l’échevin pour faire le point sur la situation, Catherine Moureaux a signalé que celui-ci lui avait « assuré de sa totale bonne foi et de sa totale honnêteté dans son engagement dans l’association » avant d’ajouter : « Il m’a d’ailleurs également assuré qu’il démontrera rapidement sa probité et répondra aux allégations reprises dans la presse. »

Démission de mandat

En fin de journée, à la suite d’une réunion de son conseil d’administration, l’Union Saint-Gilloise a également réagi par communiqué pour clarifier la situation, et prendre la défense de l’échevin Achaoui. « Il s’avère, suite aux différents entretiens, que les accusations relatées dans ces médias, étaient infondées et incorrectes » explique le club. « Néanmoins, afin de préserver un climat serein et propice à l’EDJ, ainsi que pour éviter de porter atteinte aux réputations mutuelles, Monsieur Achaoui a décidé volontairement de mettre un terme à son mandat d’administrateur de l’EDJ. Le CA, qui a accepté la requête de Monsieur Achaoui, tient à préciser et à souligner, qu’à aucun moment, il y a eu une fraude financière ou d’autres irrégularités au sein de l’EDJ. Le CA tient également à remercier Monsieur Achaoui pour le travail effectué, souvent dans des circonstances difficiles. Dans les prochaines semaines, l’EDJ se mettra à la recherche d’un directeur opérationnel ainsi que d’un directeur sportif pour gérer l’académie de la Royale Union Saint-Gilloise. Tout sera mis en œuvre pour renforcer le CA et la structure sportive de l’EDJ avec des personnes qui portent la Royale Union Saint-Gilloise dans leur cœur. »

L’opposition insatisfaite

L’échevin s’en sort donc en préservant son mandat molenbeekois et la confiance de sa bourgmestre, mais pas sans avoir tordu quelque peu la réalité. Après avoir clamé à Médor qu’il exerçait sont mandat au sein du club à titre bénévole, Abdellah Achaoui a fini par admettre à nos confrères de la Libre qu’il touchait en réalité 1.700 euros par mois en raison de ses (ex-)activités pour l’Union.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous