Le nombre de bénéficiaires de chèques-repas en hausse de 20% en cinq ans

Le nombre de bénéficiaires de chèques-repas en hausse de 20% en cinq ans
Belga

Le chèque-repas reste l’avantage extralégal le plus populaire de Belgique. En cinq ans, le nombre de travailleurs qui en bénéficient a augmenté de 20 %. On en dénombre aujourd’hui 2,05 millions, soit un travailleur sur deux, selon les chiffres de VIA, la fédération des émetteurs de titres-repas. En cause ? Le succès de ce mode de rémunération alternatif auprès des entreprises. Le chèque-repas est non imposable dans le chef du travailleur. En 2019, le nombre d’entreprises ayant intégré ces titres-repas dans leur package salarial est passé de 70.000 à 75.000. « La croissance provient essentiellement du monde des PME », souligne Olivier Bouquet, président de VIA. « Au sein des grandes entreprises, il n’y a plus vraiment de marge de progression, sachant que les sociétés qui disposent d’un restaurant d’entreprise ne peuvent pas octroyer de chèques-repas à leur personnel. C’est l’un ou l’autre. »

La fédération a réalisé une enquête auprès de 1.000 travailleurs, 548 employeurs et 187 commerçants qui indique un taux de satisfaction en croissance et égal ou supérieur à 80 % pour ces trois groupes. L’enquête montre également que le chèque-repas joue un rôle important en matière de pouvoir d’achat puisque 43 % des sondés affirment qu’il est « nécessaire à leur équilibre budgétaire ».

► Les autres conclusions du sondage ainsi que les axes de croissance des chèques-repas sont à lire sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous