Accueil Société Régions Bruxelles

Mobilité: la Région restera fidèle à Villo jusqu’en 2026, malgré la fronde

Alors que les taux de rotation des Villo poursuivent leur baisse, certains députés remettent en cause la pertinence du dispositif, qui offre une belle vitrine publicitaire à JC Decaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Villo, stop ou encore ? La question est sur la table, alors que ce service, fruit du partenariat entre la Région bruxelloise et le géant de la pub JC Decaux, semble tombé en disgrâce aux yeux de plusieurs députés bruxellois, et ce à l’heure où la concurrence du free-floating représentée par Billy Bike et Jump (Uber) monte par ailleurs en puissance. Les parlementaires (CDH, Ecolo, Groen, N-VA, Défi, MR) étaient effectivement présents en nombre ce mardi pour interpeller la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen) sur le sujet. Et leurs doutes sur la viabilité du projet, ainsi que sur son intérêt pour la Région, sont pluriels.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs