Coronavirus: un laboratoire australien est parvenu à cultiver le nouveau virus

Coronavirus: un laboratoire australien est parvenu à cultiver le nouveau virus

Des scientifiques australiens sont parvenus à cultiver en laboratoire le nouveau virus de la famille du coronavirus, dont l’épidémie a débuté dans la ville chinoise de Wuhan, rapportent les médias australiens mercredi.

Ces scientifiques de l’institut Doherty à Melbourne ont utilisé un échantillon d’un patient traité à l’hôpital royal de Melboune depuis vendredi, et sont les premiers, hors de la Chine, à réussir à cultiver ce nouveau virus. Selon le docteur Julian Drucen chef du laboratoire en question, le virus cultivé en laboratoire va être partagé avec le réseau de laboratoires australiens et ceux œuvrant avec l’Organisation Mondiale de la Santé, basée en Suisse.

Cette avancée doit contribuer à mieux comprendre le fonctionnement de ce virus. La découverte pourrait par exemple permettre de développer des tests pour détecter le virus chez les patients qui ne présentent pas encore de symptômes, ou encore pour tester l’efficacité de vaccins en cours de développement.

L’institut Doherty est le second laboratoire au monde à recréer la maladie, signale le média public australien, après un laboratoire en Chine qui n’a toutefois pas partagé sa découverte avec l’OMS.

Il n’existe pas encore de remède démontré contre ce nouveau virus qui est apparu sur un marché de la ville de Wuhan en Chine. Des chercheurs à Hong Kong ont affirmé mardi avoir développé un vaccin mais avoir besoin de plus de temps pour le tester, rapporte le South China Morning Postn citant le professeur Yuen Kwok-yung.

Mercredi, la Chine a annoncé un nouveau bilan de 132 morts de la maladie dans cette province du centre de la Chine où a commencé l’épidémie. Un total de 840 nouveaux cas d’infection ont été confirmés dans la même province, ce qui porte à plus de 5.300 le nombre total de malades dans l’ensemble du pays, ont annoncé les autorités locles, citées par les agences AFP et dpa.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous