Accueil Société

Le spectre de Calais, cauchemar des décideurs de la Côte

80 migrants arrêtés à La Panne en provenance de Calais ou Dunkerque. Les craintes d’un déplacement de la « Jungle » calaisienne vers la Côte belge seraient-elles fondées ? La question divise. Les communes applaudissent. Les acteurs de terrain jugent les contrôles contre-productifs et favorables aux passeurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Jan Jambon a sorti l’artillerie lourde à la Côte belge pour tenter de bloquer la route des migrants venus de Calais ou de Dunkerque : 290 policiers supplémentaires sont mobilisés pour des contrôles à la frontière franco-belge. Mais si certains migrants franchissent en effet cette frontière, certains ayant d’ailleurs déjà été interceptés lors des premiers contrôles effectués mercredi, on est encore très loin de l’« invasion » migratoire agitée comme un épouvantail par certains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs