Accueil Monde Union européenne

Migration et réfugiés: la bataille des plans concurrents fait rage

Les ministres de l’Intérieur ou de la Migration de l’UE se réunissent à Bruxelles, tandis que les initiatives nationales partent dans tous les sens. Dernière « fantaisie » : la Hongrie organisera un référendum sur la répartition des demandeurs d’asile au sein de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

I l faut que cesse la bataille des plans A, B ou C ! » Le président du Conseil européen Donald Tusk avait beau tancer nombre de dirigeants européens non nommés, mercredi après-midi au Parlement européen, rien n’y fait : à chaque réunion, une nouvelle initiative isolée d’un pays ou d’un groupe vient compliquer les choses.

Alors que se tient ce jeudi un important conseil des ministres européens de l’Intérieur ou de la Migration (JAI), l’Autriche a organisé mercredi matin à Vienne une réunion de coordination, convoquée la veille, avec neuf pays de la région des Balkans. C’était déjà la même Autriche qui avait décidé, la veille du sommet européen de la semaine dernière, d’appliquer un quota d’entrées quotidien de 80 demandeurs d’asile sur son territoire, et de lancer une coordination avec les pays des Balkans pour enrayer le flux de migrants en provenance de Grèce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs