Accueil Culture Livres

Phallus horribilis!

Près d’un siècle après Kafka, Philippe Limon imagine un homme métamorphosé… en un phallus géant, qui sème la panique et l’effroi autour de lui. A l’ère de #MeToo, tout un symbole.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il aurait dû se méfier. Spécialiste de Franz Kafka et de Philip Roth, le narrateur tentait, ces jours-là, c’est-à-dire autour des fêtes de fin d’années, d’achever un essai consacré au thème des métamorphoses littéraires. Il y a celle, bien connue, de Gregor Samsa (La métamorphose, en 1915), qui « un matin, au sortir d’un rêve agité, s’éveilla transformé dans son lit en véritable vermine ». Celle, aussi, de David Kepesh (Le sein, en 1972), étrangement métamorphosé en un gigantesque sein.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs