Athlétisme: les Mondiaux indoor de Nankin n’auront pas lieu cette année

Belga
Belga

World Athletics (WA), la Fédération internationale d’athlétisme, a annoncé ce mercredi soir qu’en raison de l’épidémie du coronavirus qui frappe la Chine, elle ne pouvait faire autrement que de postposer à l’an prochain les Mondiaux indoor qui devaient se dérouler à Nankin du 13 au 15 mars.

« C’est avec regret que nous avons dû prendre cette décision », indique le communiqué de WA. « Nous savons que la Chine fait tout ce qui est possible pour contenir l’épidémie mais il nous fallait de la clarté pour nos fédérations membres et nos partenaires. Notre équipe médicale, qui est contact avec l’Organisation mondiale de la santé, indique que la propagation du coronavirus en Chine et à l’étranger est toujours importante et que personne ne devrait organiser un événement qui peut être reporté. »

WA précise qu’elle a étudié la possibilité d’organiser les Mondiaux indoor à un autre endroit, d’autant que certaines villes s’étaient portées candidates à leur organisation. Mais comme la certitude que le virus ne va pas se développer ailleurs dans les prochains jours n’était pas garantie, cette option a été écartée. WA ajoute qu’elle souhaitait également permettre à Nankin, où l’on travaillait depuis de nombreux mois à la bonne marche de ces Mondiaux, de ne pas tout perdre.

Deux Belges concernées

Les Belges Anne Zagré et Eline Berings, qui avaient toutes les deux réussi le minimum qualificatif sur 60 m haies pour Nankin le week-end dernier, ont fait contre mauvaise fortune bon cœur.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’on prenne cette décision si tôt », dit Zagré. « Je savais que c’était une possibilité après l’annulation des championnats d’Asie mais je pensais que l’on attendrait un peu pour voir l’évolution de la situation. C’est embêtant parce que j’avais fait un objectif de ces Mondiaux indoor, que j’allais disputer pour la première fois. Je vais malgré tout faire la saison en salle, quitte à la boucler plus tôt. On va s’adapter ! »

Du côté d’Eline Berings, vraie spécialiste de l’indoor, la pilule est encore plus dure à avaler même si elle estime la décision tout à fait compréhensible et qu’elle l’avait senti arriver. « C’est dommage parce que j’avais de grosses ambitions pour Nankin où je voulais également prendre des points pour le ranking mondial en vue des Jeux de Tokyo. C’est d’autant plus vrai que j’éprouve d’énormes difficultés à trouver des couloirs dans les meilleurs meetings cet hiver ; je suis sur liste d’attente dans plusieurs d’entre eux. Il va falloir échafauder de nouveaux plans et commencer la saison en plein air plus tôt. »

Le report à 2021 des Mondiaux indoor pose également la question de la concurrence avec l’Euro indoor de Torun (Pologne) prévu du 5 au 7 mars, l’an prochain. Selon Svein Arne Hansen, le président de l’Association européenne d’athlétisme, un accord a été trouvé pour que les deux championnats se suivent à trois semaines d’intervalle. L’Euro indoor conservera sa date initiale et les Mondiaux indoor de Nankin devraient avoir lieu du 26 au 28 mars.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous