Michel Preud’homme avant Courtrai – Standard: «C’est un déplacement toujours difficile»

Belga
Belga

Pour la troisième fois consécutive, le Standard ouvrira une journée de championnat. Pour son 24e match de D1A, les Rouches se rendront ce vendredi (20h30) à Courtrai pour y affronter une équipe qui, comme elle l’a montré à l’Antwerp en demi-finale aller de la Coupe de Belgique (1-1) et face au FC Bruges en revenant de 0-2 à 2-2, a retrouvé une mentalité.

« Courtrai est dans une bonne période et de nouveau en confiance », indique Michel Preud’homme, qui sait qu’un déplacement à Courtrai est toujours difficile à négocier. Le Standard l’effectuera avec Eden Shamir, désormais en ordre quant à son permis de travail, mais sans Moussa Sissako et John Nekadio. « Ils sont trop nouveaux et ce sont des jeunes joueurs que l’on doit former », dit encore l’entraîneur liégeois. « Ce sont des paris sur l’avenir. Même si Sissako est venu en prêt, on va voir s’il a le potentiel pour l’acquérir en fin de saison ».

MPH est aussi revenu sur le difficile succès acquis vendredi dernier face à Ostende (2-1). « Faire sauter le verrou avec des joueurs bien organisés et disciplinés, ce n’est pas évident. Rappelez-vous le match entre le FC Bruges et Eupen qui s’était terminé sur un score de 0-0… Il nous a manqué certaines choses, des changements de position, du rythme et un peu de gestes techniques parfaits même si sur ce terrain ce n’était pas évident. Ce qu’on a mieux fait en deuxième mi-temps, en obligeant Ostende à colmater les brèches. Ce que je retiens, c’est qu’on a quand même réussi à trouver la solution… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous