Accueil Monde Union européenne

Pascal Lamy, ancien commissaire: «Avec le Brexit, Johnson va naviguer entre le symbolique et le réel»

Pascal Lamy, ancien commissaire européen, pense qu’il faudra longtemps avant d’avoir une réponse à la question de savoir si l’économie britannique a profité ou non du Brexit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 7 min

Mais quel est donc cet obscur objet qu’est le Brexit ? A minuit, ce vendredi soir à Bruxelles, Big Ben marquera 23 heures à Londres. C’est dire si le Royaume-Uni, notre proche voisin et jusqu’ici membre éminent de l’Union européenne, n’a jamais fait les choses exactement comme les autres… Pour autant, minuit ou 23 heures, à Bruxelles, à Londres et partout ailleurs dans l’UE, ce sera le moment fatidique : l’instant précis du Brexit, le moment où la « Perfide Albion » comme on la désigne parfois méchamment, larguera formellement les amarres, dans une quête stupéfiante d’un avenir meilleur, avec l’illusion de la liberté du célibataire, la certitude que l’on peut mieux faire seul ce que l’on faisait à plusieurs.

Le divorce sera alors consommé. Restera à (tenter de) renouer une « association » – un épais smog entoure encore le timing de cette opération « Phase 2 » et son aire d’atterrissage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs