Accueil Sports Tennis

Le tennis féminin sens dessus dessous

Australie, Dubaï et maintenant Doha : la hiérarchie du top mondial est mise à mal

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le tennis féminin perd la tête ou du moins ses têtes de série ! On avait déjà pu constater un soulèvement venu d’en bas à l’Open d’Australie, avec la surprise finale de Kerber évinçant Serena, mais ici les tournois de Dubaï (la semaine dernière) et celui de Doha (cette semaine) confirment la tendance : c’est un raz-de-marée qui laisse la hiérarchie mondiale sens dessus dessous. Comment expliquer cette nouvelle vague de surprises ?

Il est désormais loin le temps où après un tirage du tableau d’un tournoi WTA, on pouvait imaginer à l’avance qui allaient se retrouver en quarts de finale sans quasiment se tromper. Les scores des premiers tours ne dépassaient que rarement le double 6-2, ce qui nous valait de belles empoignades par la suite, même si le démarrage était un peu fade.

Mais rien de tout ça en 2016 !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs