Accueil Belgique Politique

Zakia Khattabi et la Cour constitutionnelle: des bizarreries entourent la procédure de vote

La candidature de Zakia Khattabi à la Cour constitutionnelle a été rejetée. Mais des bizarreries entourent la procédure de vote à cette fonction. Pour calculer la majorité des deux tiers, on lui a appliqué la procédure la plus sévère, en comptant les votes blancs et nuls, contrairement à ce qui s’est pratiqué pour plusieurs nominations antérieures… Sans cela, elle aurait été élue.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Le 17 janvier, la candidature de Zakia Khattabi (Ecolo) à la Cour constitutionnelle était rejetée au Sénat. Sur soixante votants, la candidate a obtenu 38 voix, l’autre candidat écologiste, Fouad Lahssaini en a obtenu deux, et 20 sénateurs ont voté blanc ou nul. Résultat : Zakia Khattabi n’a pas obtenu la majorité des deux tiers, car il fallait 40 voix. Pourquoi 40 ? Parce que la procédure appliquée ce jour-là prévoyait que les votes blancs et nuls étaient pris en compte dans le calcul des deux tiers. Mme Khattabi a obtenu 38 voix, soit deux trop peu. Mais si l’on avait exclu les blancs et nuls du comptage, l’ancienne co-présidente d’Ecolo aurait été confortablement élue.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par hoyois yves, samedi 1 février 2020, 17:38

    je crois savoir (de source presque sûre) qu'il faut aussi prendre en compte la force et la direction des vents le jour des votes ! Et donc delà …

  • Posté par brenes norbert, samedi 1 février 2020, 12:37

    je me relis et corrige : la présidente a clairement informé les sénateurs qu'il fallait qu''un candidat recueille 2/3 de votes favorables des MEMBRES PRESENTS (et non des votes valablement exprimés)... donc 40 votes "pour".

  • Posté par brenes norbert, samedi 1 février 2020, 12:05

    PS : je précise : sur les 40 votes valables, 38 étaient en faveur de Mme Khattabi, deux en faveur de l'autre candidat (dont j'ai oublié le nom). Aucun des deux candidats n'avait dont recueilli les 2/3 des votes valablement exprimés.

  • Posté par brenes norbert, samedi 1 février 2020, 11:52

    A Mr Montulet : ceci montre bien à quel point les articles de presse sont imprécis et doivent être recoupés. Sur le site du Sénat le résultat de cette élection est clair : Nombre de votants : 60 Majorité des deux tiers : 40 Bulletins blancs ou nuls : 20 Votes valables : 40 Par ailleurs la présidente a clairement informé les sénateurs que les candidats devaient recueillir 2/3 des votes valablement exprimés à l'exclusion des votes blancs ou nuls. Les Sénateurs qui ont voté blanc ou nul savaient donc clairement qu'en s'abstenant ou en "votant" nul ils s'opposaient à la nomination du candidat - en un mot ils votaient "contre". Donc personne ne peut dire que le résultat du vote a été faussé.

  • Posté par Theys Jos, samedi 1 février 2020, 11:27

    Mais, il y a d'autres bizarreries...Expliquez à vos lecteurs comment Ecolo obtient 13 sièges avec 416.452 voix. Par contre Groen a obtenu 8 sièges avec 413.836 voix et reste le petit frère du grand vainqeur.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs