Mondiaux de cyclocross: grandissime favori, Mathieu van der Poel vise un 3e maillot arc-en-ciel

Mondiaux de cyclocross: grandissime favori, Mathieu van der Poel vise un 3e maillot arc-en-ciel
Photo News

Mathieu van der Poel est le grandissime favori du championnat du monde de cyclocross dimanche à Dübendorf en Suisse. Le Néerlandais, 25 ans, devra laisser derrière lui la meute belge pour conserver son titre et ajouter à son palmarès un troisième maillot arc-en-ciel après ses succès à Tabor en 2015 et Bogense l’an dernier.

Mathieu van der Poel surfe sur la vague des succès avec 23 victoires en 24 courses cette saison. Seul un jour sans à Renaix et un Toon Aerts bien inspiré le prive d’un sans-faute jusqu’ici.

Eli Iserbyt l’a bien résumé. Pour battre le Néerlandais il faudra non seulement se surpasser, mais aussi pousser van der Poel à la faute.

«  En novembre et en décembre, il avait donné l’impression de ne pas être aussi bien, c’était notre espoir. Mais il s’est envolé à Hooderheide dimanche dernier où il a démontré qu’il était à nouveau à 100 % et il sera très difficile à battre », a commenté de son côté Sven Vanthourenhout. Le sélectionneur national belge, un brin fataliste, engagera dans la poursuite Toon Aerts et Eli Iserbyt, surtout, les seuls à avoir rivalisé avec l’ogre néerlandais cette saison et, dans une moindre mesure, Wout van Aert qui n’a couru seulement que cinq cross depuis son retour après sa chute au Tour de France en juillet dernier.

Dommage, parce que Wout van Aert avait trusté les titres mondiaux en 2016, 2017 et 2018 et avait fait des merveilles en passant sur la route jusqu’à sa chute contre une barrière dans le contre-la-montre de la Grande Boucle le 19 juillet.

Pour une place sur le podium à Dübendorf, les Belges ont encore d’autres prétendants comme Tim Merlier, qui trouve que le parcours de dimanche lui convient bien, et Laurens Sweeck, le champion de Belgique.

Michael Vanthourenhout aime lui les championnats. Il fut vice-champion du monde à Valkenburg en 2018 et quatrième l’an dernier à Bogense. Quinten Hermans, préféré à Gianni Vermeersch, complète la sélection de sept coureurs belges.

Pour ne pas résumer ce Mondial à une course entre van der Poel et les Belges, la jeune promesse britannique Tom Pidcock, 20 ans, pourrait venir jouer les trouble-fêtes. Il est champion du monde et champion d’Europe U23.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • PHOTONEWS_10853879-088(1)

    Par Stéphane Thirion

    Cyclo-cross

    Cyclocross: Wout Van Aert remet les mains dans le cambouis

  • Les coûts liés au matériel sont considérables même s’il s’agit d’une structure plus modeste. @News

    Le peloton en manque de vélos

  • Pas question pour Guillaume Martin et ses collègues de s’entraîner intensivement dès janvier sous peine d’être « cramé ».

    Par Eric Clovio

    Route

    Cyclisme: «Le menu hivernal est individualisé», explique Samuel Bellenoue

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous