Accueil Belgique Politique

Coalition fédérale: le Roi charge Koen Geens (CD&V) d’une mission jusqu’au 10 février

Joachim Coens et Georges-Louis Bouchez ont été remerciés par le Roi ce vendredi soir alors que leur mission avait été prolongée pour une semaine mardi.

Temps de lecture: 1 min

Le vice-premier ministre et ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a été reçu en audience vendredi soir au Palais royal. Quelques minutes auparavant, le roi Philippe avait déchargé de leur mission les informateurs Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) qui lui avaient remis leurs conclusions finales.

Koen Geens a été chargé – à titre personnel – d’une mission où il peut prendre toutes les initiatives pour « la mise en place d’un gouvernement de plein exercice », a annoncé le Palais royal dans un communiqué. Pas de titre de « formateur », mais une obligation de résultat. Il devra faire rapport au Roi le 10 février.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, vendredi 31 janvier 2020, 23:36

    Avec 12 sièges au parlement le CD&V tire toujours les ficelles.

  • Posté par Lambotte Serge, vendredi 31 janvier 2020, 23:30

    Le Roi toujours collé au CD&V . Ce n'est quand même pas le parti le plus important du pays . Qu'attend- il pour nommer De Wever comme formateur?

  • Posté par Deckers Björn, vendredi 31 janvier 2020, 21:27

    Koen Geens me paraît a priori être un bon choix. Cela fait plusieurs semaines que je plaide soit un CD&V, soit un NVA. Le CD&V en particulier recèle cette part importante de la crise, qu'il est au centre du dispositif. Il est le parti qui peut dire oui, qui peut dire non, créer une ouverture, ou condamner tous le monde au saut dans l'inconnu que représenteraient des législatives anticipées (encore que comme le disent certains, celles-ci pourraient avoir une vertu cathartique pour autant qu'on ne galvaude pas l'enjeu de ces élections qui serait alors de nature référendaire). Il est à espérer cependant qu'on en finisse avec la volonté jusque là affichée en pure perte d'un gouvernement grand écart NVA - PS. Personne n'imagine en France faire cohabiter Benoit Hamon et Laurent Wauquiez dans un gouvernement, et pour cause. Le CD&V a la main, pourvu qu'il teste enfin les deux autres solutions, un gouvernement sans le PS, ou un gouvernement sans la NVA. L'objectif assigné par le palais, avancer rapidement vers la formation d'un gouvernement pourrait aller en ce sens. Il n'est en effet plus temps de continuer à tourner une nouvelle grossesse autour de l'impossible.

  • Posté par GILLAIN Léon, vendredi 31 janvier 2020, 22:48

    Un gouvernement Sans le PS mais avec la NVA ??? Quels seront donc les wallons à se perdre dans cette galère tueuse de la sécu ? Sérieusement: VOUS VOULEZ DES MORTS ???

  • Posté par CLAUDINE SOHIER -STUAERT , vendredi 31 janvier 2020, 20:17

    Pour être un informateur efficace, il faut être expérimenté. Et aussi avoir les qualités d'un homme d'Etat.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs