Georges-Louis Bouchez sur la mission royale de Koen Geens: «Le CD&V doit régler son dilemme»

Georges-Louis Bouchez sur la mission royale de Koen Geens: «Le CD&V doit régler son dilemme»
Photo News

L’ex-informateur Georges-Louis Bouchez se montrait vendredi soir intarissable sur Twitter aussitôt déchargé, avec le président du CD&V Joachim Coens, de sa mission par le Roi Philippe.

Piqué au vif par certains journalistes qui soulignaient sa sortie de charge avant terme, il répliquait en énonçant notamment : « quand il y a un chemin, inutile d’attendre avant de l’emprunter… »

M. Bouchez s’amusait également d’un tweet demandant qui du chef de l’État ou du président du MR serait le plus rapide pour annoncer la suite des opérations. Entre-temps, certains médias indiquaient, bonne source à l’appui, que le ministre Koen Geens serait désigné préformateur. Le communiqué du Palais s’est finalement contenté d’indiquer que M. Geens prendrait « les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement de plein exercice ». Pas de titre, donc.

Après le communiqué du Palais, les tweets de Georges-Louis Bouchez continuaient de pleuvoir. Le président du MR voyait dans la mission donnée à Koen Geens non celle d’un informateur mais d’un « préformateur sans le dire… », le bouillant chef de file libéral estimant que « le CD&V doit régler son dilemme ».

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous