Coalition fédérale: Koen Geens annonce qu’il aura « des contacts privilégiés avec les deux grands partis»

Coalition fédérale: Koen Geens annonce qu’il aura « des contacts privilégiés avec les deux grands partis»
Photo News

Le ministre Koen Geens (CD&V) a été chargé vendredi soir par le Roi « de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement de plein exercice », a communiqué le Palais. Il fera rapport au roi Philippe le 10 février. Il prendra contact avec tous les partis, PS et N-VA compris.

Selon le communiqué, le Roi a constaté que « les discussions entre partis n’ont pas encore permis de former une coalition soutenue par une majorité parlementaire ».

Le vice-premier ministre CD&V est envoyé au charbon sans se voir confier de titre particulier, que ce soit informateur voire préformateur comme certains médias l’ont évoqué.

« Je suis chargé d’une mission royale. Je n’ai pas de nom », a-t-il dit à sa sortie du Palais royal. Et de répondre à une journaliste qui voulait savoir comment il fallait l’appeler : « Je m’appelle Koen Geens ».

Le chargé de mission travaillera sur la base du rapport des informateurs Georges-Louis-Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V). A l’entendre, il n’est toujours pas question d’abandonner la piste d’une coalition associant le PS et la N-VA. « J’aurai des contacts privilégiés avec les deux grands partis, comme avec les autres, et comme je l’ai déjà dit, je ne change pas si facilement d’idée », a-t-il dit.

Or, le démocrate-chrétien a répété plusieurs fois qu’il fallait une coalition avec une majorité en Flandre, c’est-à-dire impliquant la N-VA.

 
 
À la Une du Soir.be
  • header_belges
    La Une

    Quatre marques belges à connaître absolument

  • photo news

    Hockey sur gazon: l’Euro 2023 à Wavre?

  • belgaimage-164367766-full
    Espagne

    Zidane sur l’éventuel départ de Messi de Barcelone: «On ne le souhaite pas»

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous