Sanne Cant remet son titre mondial de cyclocross en jeu face au bloc néerlandais

Sanne Cant remet son titre mondial de cyclocross en jeu face au bloc néerlandais
Photo news

Triple championne du monde de cyclocross, Sanne Cant remettra son maillot arc-en-ciel en jeu cet après-midi à Dübendorf, en Suisse. L’Anversoise, qui reste sur une saison mitigée, ne part toutefois pas favorite face au bloc néerlandais.

Sacrée à Belvaux (Luxembourg) en 2017, dans le Limbourg néerlandais en 2018 et à Bogense (Danemark) l’an passé, Cant n’a remporté que deux courses cette saison, à Saint-Nicolas et Bredene. En Coupe du monde, elle est montée pour la première fois de la saison sur le podium lors de la dernière manche de Coupe du monde à Hoogerheide dimanche dernier.

« Pas satisfaite cette saison »

«Je ne suis pas satisfaite de la manière dont j’ai roulé cette saison», a reconnu Cant. «C’est un ensemble de circonstances. Il y avait toujours eu quelque chose (comme sa chute à Gavere et sa blessure qui a duré plus longtemps que prévu). La saison est presque finie, mais il reste un cross important et j’espère être OK samedi. J’ai travaillé très dur pour ces Mondiaux. J’ai déjà pu porter trois ans le maillot arc-en-ciel. A part Marianne Vos, peu peuvent en dire autant».

La saison a été dominée par les Néerlandaises. Ceylin del Carmen Alvarado, Annemarie Worst, Yara Kastelijn et Lucinda Brand sont les favorites samedi à Dübendorf. Mais Cant a confié avoir un plan. «L’année passée, les Néerlandaises avaient aussi une forte équipe et je n’étais pas non plus la grande favorite», rappelle-t-elle.

Course aura lieu à 15h

La course élites dames aura lieu à 15h00. Elle sera précédée par les épreuves juniors filles (11h00) et espoirs messieurs (13h00).

Les Néerlandaises partent également avec les faveurs des pronostics chez les juniores filles, où Shirin van Anrooij et Puck Pieterse sont citées comme favorites. L’équipe belge sera emmenée par Julie De Wilde.

Chez les espoirs masculins, on s’attend à une lutte entre le Suisse Kevin Kuhn, vainqueur de la Coupe du monde, le Néerlandais Ryan Kamp et le Français Antoine Benoist. Niels Vandeputte, cinquième en Coupe du monde, Toon Vandebosch, le champion de Belgique, et Timo Kielich défendront les couleurs belges.

 
 
À la Une du Soir.be
  • 10897299-134
    Standard

    Au caractère, le Standard reste dans le coup

  • B9725354013Z.1_20201126081432_000+GS9H4I48L.1-0
    Société

    Comité de concertation: les thèmes qui seront abordés

  • Sophie Quoilin
    Société

    Les experts contre tout allégement du confinement

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous