Accueil Belgique Politique

«Coup de théâtre», «Le Roi envoie Koen Geens sur le front»...: la coalition fédérale dans tous ses états dans la presse flamande

Koen Geens reprend de manière inattendue la mission d’informateur de Georges-Louis Bouchez et et Joaquim Coens après huit semaines sans réelles avancées.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre Koen Geens (CD&V) a été chargé vendredi soir par le Roi « de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement de plein exercice », a communiqué le Palais. Il fera rapport au roi Philippe le 10 février.

Koen Geens reprend de manière inattendue la mission d’informateur de Georges-Louis Bouchez et et Joaquim Coens après huit semaines sans réelles avancées, voici ce qu’en dit la presse flamande ce samedi matin.

D’après De Standaard , la décision du Roi est digne d’un coup de théâtre… un joli tour de magie dans lequel on a soudain sorti Koen Geens d’un chapeau plutôt que l’habituel lapin blanc.

« Pas de titre précis, mais une mission très claire », c’est ce que publie de son côté la Gazet van Antwerpen , alors que Koen Geens est nommé à la suite des deux informateurs, mais sans recevoir de titre particulier.

De Morgen titre la « Missie van Koen Geens : vermijd verkiezingen » c’est-à-dire « la mission de Koen Geens permet d’éviter la case élection ». Pour le quotidien, il s’agit là d’une priorité dans la tâche qui revient au ministre CD&V.

>Coalition fédérale: Koen Geens annonce qu’il aura « des contacts privilégiés avec les deux grands partis»

Dans De Tijd , c’est plutôt Koen Geens que le Roi qui a surpris « la Volvo noire du ministre a changé de cap en plein milieu de la soirée », étonnant jusqu’à son propre parti, écrit le quotidien.

« Le Roi envoie Koen Geens sur le champ de bataille », titre quant à lui Het Laatste Nieuws . 250 jours après les élections, ce serait donc Geens qui devrait avoir le dernier mot sur quel type de coalition la Belgique optera enfin. Pour Het Laatste Nieuws, Koen Geens va pouvoir réinsuffler de l’air frais dans les poumons d’une coalition encore toujours dans l’impasse.

À lire aussi Négociations fédérales: Koen Geens ou la position du missionnaire

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Pahaut Laurette, samedi 1 février 2020, 13:19

    Et c'est lui qui deviendrait 1er ministre, membre d' un parti qui ne récolte même pas 9 % et 12 sièges sur 150 ???? Et il s'apprête à remettre la NVA en selle !

  • Posté par Platteau Olivier, samedi 1 février 2020, 11:45

    Plus de Suédoise kamikaze, SVP, AUB !!!!!

  • Posté par ADAM Jean-Victor, samedi 1 février 2020, 11:21

    Et après lui ?

  • Posté par Nivaille , samedi 1 février 2020, 10:54

    Coup de théâtre pour le Soir, alors que tout le monde sait que le chef cab. du Roi est l'ancien chef cab. de Geens, le bien heureux. Le CD&V a ce qu'il voulait à savoir le poste de 1er ministre pour Geens. Le Soir il faut arrêter de faire semblant qu'on ne savait pas.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs