Sofia Kenin a réalisé un rêve qu’elle partageait avec Kim Clijsters, à six ans:«Je veux juste dire à Kim, merci beaucoup !»

Sofia Kenin a réalisé un rêve qu’elle partageait avec Kim Clijsters, à six ans:«Je veux juste dire à Kim, merci beaucoup !»
Twitter Clare Chapman

Il faudra sans doute encore quelques heures, voire quelques jours à Sofia Kenin pour comprendre la portée de ce qu’elle vient de réaliser en remportant l’Open d’Australie 2020, à 21 ans, et à la surprise générale.

Sacrée prédiction

Ce moment où elle soulève son premier trophée du Grand Chelem, elle en rêvait depuis l’âge de 4 ans. Une vidéo a fait le tour de la planète sportive. Sofia (« Sonya » pour les intimes) Kenin a, alors, 6 ans et se balade dans les coulisses du tournoi de Miami 2005, en compagnie de Kim Clijsters qui lui présente même Andy Roddick. « C’est Sofia Kenin et, dans le futur, elle sera peut-être une championne que je regarderai à la maison ».

Sacrée prédiction pour la Limbourgeoise que la lauréate de l’Open d’Australie 2020 n’a évidemment pas oublié !

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous