Hockey Pro League: revers 4-1 pour les Red Panthers face à la Nouvelle-Zélande

Belga
Belga

Moins de 24 heures après avoir décroché leur premier succès dans cette Pro League, à Auckland, les joueuses de Niels Thijssen souhaitaient évidemment confirmer et démontrer qu’elles étaient parfaitement entrées dans leur compétition. Mais pour ce second duel entre les deux nations, la Nouvelle-Zélande a dominé les débats en ne laissant que très peu de possibilités à leurs adversaires. Pourtant, tout avait débuté idéalement pour les Belges qui proposaient 15 très bonnes premières minutes et qui ouvraient déjà le score après seulement 7 minutes de jeu grâce à Abi Raye. Au fil des minutes, les Black Sticks prenaient toutefois confiance et se montraient de plus en plus dangereuses mais les Panthers tenaient bon et restaient bien en place au niveau défensif en ne laissant finalement que très peu de possibilités franches à l’équipe locale.

Dès l’entame de la seconde période, les Néo-Zélandaises se montraient encore un peu plus agressives. Il ne fallait d’ailleurs que quelques secondes à Olivia Merry pour égaliser. À la 35e minute, celle-ci doublait l’avance de son pays sur penalty. Mais les Belges ne lâchaient pas et tentaient de revenir dans le match. À la 43e minute, le premier penalty ne donnait rien. Dans le dernier quart, Olivia Merry s’offrait encore deux buts (51e sur p.c. et 55e) et mettait fin aux derniers espoirs visiteurs.

« C’est évident que cette rencontre a été plus compliquée », soulignait Sophie Limauge. « Après une bonne première mi-temps, nous avons été moins présentes dans le jeu après la pause. Notre adversaire a été bien plus réaliste et nous avons payé cash chacune de nos erreurs. Il faut retenir tout le positif de ces 4 premiers matchs. Nous pouvons êtres satisfaites du visage affiché durant ces rencontres même si nous avons bien consciente de tout ce que nous devons encore travailler pour poursuivre notre progression. C’est extrêmement encourageant pour le futur. »

Les Red Panthers vont maintenant rentrer au pays (lundi après-midi) puisque leurs deux rencontres programmées le week-end prochain, à Changzhou, face à la Chine, ont été annulées en raison de l’épidémie de coronavirus. Et l’évaluation de ces 4 premières confrontations est plutôt positive avec un bilan chiffré de six points (un succès et deux partages). La Belgique a proposé de bonnes prestations en s’appuyant sur un groupe rajeuni. La reconstruction débute donc très positivement. Les joueuses vont à présent se consacrer à leurs clubs et à la reprise en division d’honneur (22 février) puisque la prochaine échéance en Pro League est fixée au 19 mars avec un déplacement en Allemagne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous