Accueil Monde Union européenne

Le gratin de la droite radicale populiste réuni à Rome

Orban, Salvini, Maréchal unissent leurs forces à l’occasion d’un grand raout ultra-conservateur en Italie. La légitimité de la présence de Viktor Orban au sein de la droite traditionnelle au Parlement européen pose, plus que jamais, question.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Viktor Orban, Matteo Salvini, Marion Maréchal et Giorgia Meloni (de la formation post-fasciste italienne Fratelli d’Italia) réunis sous le même toit. Rome sera le théâtre ces 3 et 4 février d’une nouvelle sauterie de la droite radicale populiste sobrement baptisée « Dieu, honneur, nation : le président Ronald Reagan, le Pape Jean-Paul II et la liberté des nations : une conférence sur le national-conservatisme. » Le dernier congrès en date, organisé par les Belges du Vlaams Belang, avait attiré à Anvers les principaux membres du groupe Identité et démocratie au Parlement européen, Salvini servant de guest-star à une soirée majoritairement flamingante. Cette fois-ci, le cercle s’élargit au-delà de la sphère européenne pour réunir autour du thème du « national conservatisme ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs