Antoine Colassin après Anderlecht – Mouscron (1-0): «Ça fait plaisir de marquer, surtout quand ça aide l’équipe»

@News
@News

Le héros du Sporting se nomme Antoine Colassin. Ce dimanche, c’est lui qui a permis aux Mauves de battre une équipe de Mouscron dominée de bout en bout mais qui n’a craqué qu’à vingt minutes du terme. « Oui, ça fait plaisir de marquer, surtout quand ça aide l’équipe », commentait le buteur, auteur de sa seconde rose avec les Mauves, au micro de nos confrères de Voo Foot et Proximus Sports. « Il y avait beaucoup d’activité sur les flancs. Nous avons bien travaillé collectivement. Personnellement, je veux encore jouer et prendre du plaisir afin de parvenir à tirer le club en PO1. Mon boulot, en tant qu’attaquant, c’est de marquer ».

Murillo : « Les PO1, j’y crois »

Les Bruxellois sont relancés dans la course au top 6, eux qui enchaînent un second succès de rang et qui pointent à 4 longueurs de Genk, le 6e classé, à six matches de la fin de la compétition régulière. « Nous avons été meilleurs que la semaine dernière face au CS Bruges », ajoutait Michael Amir Murillo. « Je pense et j’espère que nous participerons aux PO1. Quant à moi, je connais de mieux en mieux mes équipiers et je travaille de plus en plus ».

Butez : « Un manque de conviction »

Dans le camp hurlu, la déception est de mise après ce nouveau revers. « Nous avons bien défendu. Je trouve même que nous avons été costauds derrière malgré le but encaissé qui nous a fait mal et qui nous maintient dans une spirale négative. Par contre, nous n’avons pas gagné assez de duels. Et donc, nous avons trop subi la pression adverse. C’est dommage car ce n’était pas une grande équipe d’Anderlecht. Mais le Sporting s’est montré plus efficace alors que nous manquions de conviction », terminait avec justesse Jean Butez à la télévision.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous