Brexit: le Royaume-Uni s’engage à ne pas faire de «concurrence déloyale» à l’Union européenne

Brexit: le Royaume-Uni s’engage à ne pas faire de «concurrence déloyale» à l’Union européenne
AFP

Le Royaume-Uni ne fera aucune « concurrence déloyale » à l’Union européenne comme le craignent les Européens après le Brexit, a assuré le Premier ministre britannique Boris Johnson en exposant sa vision de la future relation de son pays avec les 27.

« Nous ne ferons aucune concurrence déloyale, qu’elle soit commerciale, économique ou environnementale », comme le craint Bruxelles, a déclaré le dirigeant conservateur, s’engageant à ne pas revoir à la baisse les normes européennes.

Il a également rejeté tout alignement sur les règles de l’Union européenne comme « prix du libre-échange », comme le souhaite le bloc des 27 en abordant les négociations commerciales à venir.

« Allons-nous insister sur le fait que l’UE fait tout comme nous comme prix du libre-échange ? Bien sûr que non », a-t-il déclaré dans un discours sur sa vision de la place du Royaume-Uni dans le monde après le Brexit. « Je ne vois aucun besoin de nous contraindre par un accord avec l’UE. Nous allons restaurer notre pleine souveraineté sur nos frontières, l’immigration, la concurrence, les règles encadrant les subventions, les approvisionnements, la protection des données », a-t-il insisté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous