Accueil Économie Consommation

Voyages: les Belges craignent peu les faillites

Le cas de Thomas Cook n’a pas ébranlé les voyageurs. Passer par un tour-opérateur ou une agence de voyages agréé au Fonds de garantie voyages permet pourtant d’être couvert en cas de faillite dans le secteur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Suite à la faillite du tour-opérateur Thomas Cook en septembre dernier, le Fonds de garantie voyages (GFG) a dû faire face à un cas d’école résumé de la sorte : « C’est un sinistre d’une ampleur jamais vue en Belgique. » Soudainement projeté dans la lumière médiatique, le fonds, financé par des tour-opérateurs (dont Thomas Cook) et des intermédiaires (comme des agences de voyages), a dû répondre aux demandes de milliers de voyageurs laissés sur le carreau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs