Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

À «Milanello», Alexis Saelemaekers a déjà changé d’univers

Si Milan est une des capitales de la mode au même titre que Paris ou New York, « Milanello », le centre d’entraînement de l’AC Milan, est bien loin des strass et des paillettes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

À une heure du centre-ville, la nouvelle « maison » d’Alexis Saelemaekers se trouve au milieu de nulle part. Basé en rase campagne, « Milanello » se dévoile au bout d’un chemin fait de terre et de cailloux presque semblable à l’entrée de la ferme du Général Maximus, héros de « Gladiateur ». Ici, pour pénétrer dans l’antre de l’AC Milan, il faut montrer patte blanche. À l’entrée, un homme de la sécurité armé est peu enclin au dialogue. Loin d’être un cas isolé. Le chef de la communication n’en est pas davantage pourvu lorsqu’on lui demande quelques mots de Paolo Maldini sur Saelemaekers. « Impossible », lâche-t-il sans émotion. Dès l’entrée principale, on comprend qu’on se trouve face à l’un des plus grands clubs du monde qui peut se targuer d’avoir soulevé la Ligue des champions à sept reprises dans son histoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs