Accueil Monde États-Unis

Destitution: Trump définitivement acquitté par un Sénat plus polarisé que jamais

Un vote du Sénat à majorité républicaine a estimé que Trump ne s’était pas rendu coupable d’abus de pouvoir, mettant fin à un psychodrame historique entamé le 24 septembre 2019.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Donald Trump en a terminé avec l’épouvantail de la destitution qui menaçait de gâcher sa campagne de réélection. Un vote du Sénat à majorité républicaine (53 sièges sur 100) l’a acquitté sans coup férir mercredi soir, mettant fin à un psychodrame historique entamé le 24 septembre 2019 sous les ors du Congrès. Ce jour-là, la speaker de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, avait amorcé la mise en accusation (impeachment) du 45e président des États-Unis, soupçonné d’abus de pouvoir et d’entrave à la bonne marche du Congrès. Il lui était reproché d’avoir exercé des pressions sur l’Ukraine en gelant l’aide militaire bilatérale jusqu’à ce que Kiev ouvre une enquête pour corruption présumée du rival démocrate de Trump à l’élection présidentielle du 3 novembre 2020, Joe Biden.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Grulois Stanislas, jeudi 6 février 2020, 13:04

    Dans la république de plouc ses supporters délirent tant et plus et persistent dans leur aveuglement extrême face à ce clown de pacotille. Certes, plouc a été élu démocratiquement. Mais quand plouc décidera de la fin véritable de la démocratie dans sa république, il sera trop tard pour les habitants de ploucland et les supporters aveuglés de ce blondinet. Les intervenants supporters de trump sur ces pages ne savent absolument rien de lui et de ce qu'il est véritablement au fond de lui. On peut dès lors supposer que certains d'entre eux ne sont que des trolls. Le surnom que je donne à trump, plouc, est le seul qui me soit venu à l'esprit. Il l'est tellement que sa façon de s'attaquer à ses adversaires ne consistera qu'en des moqueries sur chacun, sur la manière de prononcer un nom, etc. Mais jamais il ne parlera programme. Car il n'en a pas. Ou plutôt si : prendre le pouvoir pour un certain temps. Au fond de moi, je n'ai jamais vraiment cru à la destitution car plouc agit comme un chef de clan mafieux (j'attends sa véritable réaction vàv de Romney). Et son tweet supposant qu'on va se le coltiner "for ever" ne me dit rien qui vaille.

  • Posté par Moris gérard, jeudi 6 février 2020, 11:59

    Décidément à lire tous ces commentaires , je vois que la défaite des démocrates et de l'impeachment de TRump pertubent encore les frustrés. Comme disait le speaker,ne pas détruire les institutions sous prétexte de défaite. Je réponds à M.VAN OBBERGHEN PAUL qui cite l'extrait"Ses convictions religieuses sont avant tout des convictions morales et le respect du serment qu'il a prêté,"" en parlant de Mitt....c'est du pareil au même.Pacte avec dieu:Convictions morales d'accord mais convictions religieuses....pffffffffffffff-je reproche à l'Amérique de mettre dieu au dessus de tout.Débile. DOnc dieu n'a pas eu raison des magouilles ....je m'en réjouis.

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 6 février 2020, 11:24

    Toujours pas remis de leur défaite de novembre 2016 et très mal partis pour remporter les élections de novembre 2020, les "Démocrates" n'avaient rien trouvé de plus élégant ni de plus démocratique que de monter de toutes pièces des affaires d'ingérence russe puis ukrainienne, afin de salir le président en exercice et l'empêcher de se représenter. Il était facile pour les "Démocrates" de lancer la procédure de destitution, puisqu’ils sont majoritaires à la Chambre. Là, comme dans la petite cour de récréation où les petites frappes font régner leur loi, cela se jouait entre eux. Avec le Sénat, on passait à un autre niveau. On arrivait dans la cour des grands où la canaille se tient à carreau, dans une cour de justice présidée par le président de la Cour suprême des Etats-Unis, avec prestations de serment et avocats de la défense. Oser réduire la raison de l'acquittement de Donald Trump au seul fait que les Républicains sont majoritaires au Sénat ne peut que relever de la malhonnêteté intellectuelle ou de l’aveuglement, autant que de prétendre ou insinuer que les Républicains mettent la démocratie en danger. Les "Démocrates se sont comportés comme des petites crapules et ils ont perdu, ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. La vérité et la démocratie ont triomphé !

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 6 février 2020, 12:50

    A Hubert Wynands et Van Obberghen Paul. Salut les complotistes ! Bons baisers de Russie. Michel

  • Posté par Hubert Wynands, jeudi 6 février 2020, 12:21

    Ils doivent bien justifier leur salaire les employés de l’usine à troll de Saint-Petersboutg

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs