Accueil Sports Football

Europa League: dégoûté par l’arbitrage, le président Vanden Stock a quitté le stade et n’a… pas vu la qualification des Mauves

Roger Vanden Stock a reconnu ce vendredi matin n’avoir pas assisté à la qualification des Anderlechtois pour les 1/8es de finale. Dégoûté par l’arbitrage, le président mauve a quitté le stade prématurément

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dégoûté par l’arbitrage, le président du Sporting Anderlecht Roger Vanden Stock a avoué ce vendredi matin qu’il avait quitté le stade avant la fin du match, après la carte jaune donnée à Botia pour sa faute pourtant flagrante sur Filip Djuricic. « Cela m’a rappelé ce match d’il y a trois ans avec trois penalties et trois rouges », évoquait-il à l’aéroport d’Athènes ce vendredi matin.

Après son départ, Roger Vanden Stock a pris un taxi avec sa compagne pour retourner à l’hôtel réservé au club bruxellois. Seul hic : le match n’était pas diffusé sur les chaînes de télévisions disponibles à l’hôtel et personne n’a pu lui montrer un streaming de la rencontre. Il n’a donc appris la victoire de ses troupes qu’à l’issue du match !

Concernant le tirage au sort des huitièmes de finale de l’Europa League, Roger Vanden Stock confirme son envie « de passer un nouveau tour » et aimerait un adversaire comme le Sparta Prague.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs