Accueil Sports Football

Anderlecht: Imoh Ezekiel dit «non» à un départ en Chine

Resté en Belgique alors que le Sporting jouait son avenir européen en Grèce, Imoh Ezekiel a négocié avec son club d’El Arabi un éventuel départ pour la Chine. Mais il ne semble pas intéressé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

C’est en fait pour discuter de son avenir avec les représentants d’El Arabi que le Nigérian est resté en Belgique cette semaine, au lieu d’accompagner les Mauves au Pirée. Son employeur a reçu plusieurs offres de clubs chinois. Mais le défi sportif ne l’intéresse pas, et il devrait toutes les décliner.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs