Accueil Société Régions Bruxelles

Les Monuments et Sites s’inquiètent pour le réaménagement de l’îlot De Brouckère

La Commission royale remet un avis négatif sur le projet de réaménagement en profondeur de l’îlot, qui prévoit notamment la création de 182 logements. En cause, un geste architectural moderne qui viendra surplomber les façades historiques de la place.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

L’enquête publique relative au projet de redéfinition complète de « l’îlot De Brouckère » vient de s’achever. Le volumineux pâté de maisons, délimité par la place de Brouckère, la rue de Laeken, la rue des Hirondelles et la rue des Augustins, va effectivement faire l’objet d’une transformation en profondeur, conduite par BPI Real Estate et Immobel et supposée aboutir pour 2024 (avec des premiers travaux dès le début de l’année 2021).

Les ambitions ne sont pas vraiment « light » pour l’îlot, qui appartenait presque entièrement, à quelques exceptions près (comme le bâtiment de l’UGC De Brouckère), au groupe d’assurance allemande Allianz. Au total, le programme prévoit la construction de 182 logements, ainsi que l’aménagement d’un immeuble de 129 kots, d’un hôtel de 145 chambres, de surfaces commerciales (3.220 m²) et de bureaux (8.840 m²), ainsi que d’un parking souterrain de 201 places pour voitures, prévu sur deux niveaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs