Tempête Ciara: au moins sept morts en Europe

Tempête Ciara: au moins sept morts en Europe
AFP

Depuis dimanche, la tempête Ciara a fait au moins six morts en Europe et plusieurs blessés, entraînant sur son passage des centaines d’annulations de vols et de trains et privant des milliers de foyers d’électricité.

Un homme a péri dans sa voiture à la suite de la chute d’un arbre sur une autoroute au sud-ouest de Londres. En Pologne, une femme et sa fille ont été tuées par une toiture emportée par des rafales de près de 100 km/h. Dans le nord-est de la Slovénie, un homme de 52 ans est mort écrasé dans sa voiture par la chute d’un arbre. Les autorités ont demandé aux habitants des régions septentrionales de rester chez eux.

Dans le sud de la Suède, où la circulation des trains était toujours perturbée lundi matin, tandis que des milliers de foyers restaient privés d’électricité, un plaisancier a perdu la vie après le chavirage de son embarcation. Une personne qui l’accompagnait est quant à elle portée disparue. Un homme a également trouvé la mort en République Tchèque, victime en voiture d’une sortie de route barrée par un arbre déraciné. Plusieurs personnes ont également été blessées dans ce pays, où le vent a soufflé jusqu’à 180 km/h, dont deux adolescents à Prague quand un arbre est tombé.

« Plus grosse tempête du siècle »

En Allemagne, deux femmes, dont une était entre la vie et la mort, ont été grièvement blessées par un la chute d’un arbre à Sarrebruck et un adolescent de 16 ans a été blessé à la tête par une branche à Paderborn, dans l’ouest.

Côté transports, la circulation des trains sur les grandes lignes, interrompue depuis la soirée de dimanche dans l’ensemble de ce pays, a repris en partie dans la matinée selon la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn. Mais les perturbations resteront nombreuses, la tempête se déplaçant vers le sud.

A Francfort, une grue de chantier a percuté la cathédrale dans le centre-ville, endommageant la toiture sur plusieurs mètres, a constaté l’AFP.

Au Danemark, le pont de l’Öresund qui le relie à la Suède a été fermé pendant quelques heures.

La « tempête du siècle » faisait la Une de plusieurs quotidiens britanniques. « En termes de territoire touché, c’est probablement la plus grosse tempête du siècle », avec pour seule rivale celle de décembre 2013, a déclaré Helen Roberts, de l’office météorologique britannique Met office.

180 alertes aux inondations

Quelque 180 alertes aux inondations restent en place lundi un peu partout au Royaume-Uni, qui se prépare en certains endroits à des vents glacés et des chutes de neige, mais le gros de la tempête est passé.

« La tempête Ciara s’éloigne mais ça ne signifie pas que nous entrons dans une période où la météo sera plus calme », a mis en garde Alex Burkill, du Met office. « Il pourrait y avoir jusqu’à 20 cm de neige lundi et mardi et avec des vents puissants, on ne peut pas exclure le risque de blizzard ».

La veille, certaines parties du Royaume-Uni ont reçu l’équivalent d’un mois et demi de pluie en 24 heures et des centaines de vols ont été annulés. Ciara a en outre fait au moins onze blessés légers dans le Grand Est en France, où 90.000 foyers étaient privés d’électricité à midi – un nombre en recul par rapport au pic de 130.000 en début de matinée.

Le vent a également commencé à faiblir dans le nord de la France et l’alerte orange pour 15 départements de l’est a été levée – mais Ciara devrait se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu’en Corse (Sud-est), où les rafales devraient atteindre près de 200 km/h au plus fort dans la nuit de lundi à mardi.

Le littoral français, de la Loire-Atlantique au Pas-de-Calais, reste par ailleurs en alerte « vagues-submersion » tandis que deux départements, la Seine-Maritime et l’Eure, sont en vigilance orange « inondation ».

Environ 220 vols ont été annulés lundi matin en provenance et à destination de l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol aux Pays-Bas, le troisième aéroport le plus fréquenté d’Europe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous