Accueil Opinions Chroniques

Lettre du Brexit: «Histoire de paranoïa au temps de Boris Johnson»

Malgré son succès électoral, le gouvernement britannique est à cran. Trois années de psychodrame « brexitien » ont laissé des traces : les foyers de mécontentement se multiplient et l’inquiétude du public monte. Un climat de paranoïa règne au 10 Downing Street…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ni célébration ou deuil ostentatoire, ni chagrin ou enthousiasme visible. En ce 31 janvier 2020 à 23h, heure de Londres, la page du Brexit a été officiellement tournée. Le grand basculement s’est fait dans la même impassibilité que l’adhésion, quarante-sept ans plus tôt. L’ heure est à l’apaisement. « La chose la plus importante à dire ce soir, c’est que ce n’est pas la fin, mais le début, le moment où l’aube pointe et le rideau se lève sur un nouvel acte de notre grand récit national », a souligné Boris Johnson en appelant à l’unité du pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs