«Je vais continuer à travailler très dur pour le futur», réagit Vanasch, meilleur gardien du monde pour la 3e fois

Vincent Vanasch
Vincent Vanasch - Belga

« Il y a évidemment pas mal d’émotions au moment de recevoir cette nouvelle récompense », nous a-t-il confié. « Je suis tellement heureux. Mais cela prouve surtout que les Red Lions ont une fois de plus réalisé une magnifique année 2019. C’est toujours spécial d’obtenir un prix individuel dans un sport collectif. Je ne joue pas pour cela en tous les cas. L’émotion est la même que lorsque j’ai été sacré meilleur gardien du monde pour la 1ère fois en 2017. Je vais continuer à travailler très dur pour le futur. Je sais que je peux encore progresser en observant les autres gardiens et pas uniquement dans le hockey. J’essaie de m’inspirer de chacun en trouvant ce que je peux adapter à ma manière de jouer et à mon style de jeu. J’ai également la chance d’avoir derrière moi un 2e gardien très talentueux. Loic van Doren me pousse tous les jours à devenir encore meilleur. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous