Accueil Médias

Recul du marché publicitaire pour les médias traditionnels

La télévision affiche un recul de 3,6 % tandis que la radio continue de progresser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les médias traditionnels « offline » n’ont pas été à la fête en 2019. A l’exception de la radio, leurs revenus publicitaires ont eu tendance à s’éroder. Selon les chiffres de la pige publicitaire analysés par l’agence média Space, les montants bruts (hors remises.) consacrés par les annonceurs aux achats de publicité sur des médias « offline » ont reculé de 3,8 % (contre -0,5 % l’année dernière). Cette étude réalisée par Nielsen dresse un aperçu très incomplet de l’état de santé du marché publicitaire puisqu’elle ne prend toujours pas en compte les investissements sur internet (ça devrait changer en 2020). « C’est là que se situe probablement la croissance du marché », explique Bernard Cools, directeur de la recherche pour Space. « Si du moins, croissance il y a. » Selon une enquête réalisée annuellement par l’association IAB Belgique, les marques consacreraient 40 % de leur budget média au numérique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs