Accueil Belgique Politique

PS et FGTB se mobilisent sur la facture d’électricité: offensive au Parlement

Des propositions de loi visant à réduire la facture énergétique des ménages atterrissent au Parlement – baisse de la TVA à 6 %, chèque énergie. FGTB et PS verraient bien des majorités progressistes, hors N-VA…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le chaudron fédéral bouillonne. Koen Geens poursuit sa mission royale en s’acharnant à tenter de rapprocher N-VA et PS. Une stratégie de longue durée (celle, avant lui, du duo Bouchez-Coens, jadis du duo Reynders-Vande Lanotte) qui commence, confie-t-on, à « exaspérer » les socialistes. Lesquels maintiennent jusqu’à nouvel ordre le fil du dialogue avec une N-VA accrochée, soutiennent-ils, à ses « propositions imbuvables ». Message : « Ça n’avance pas ». Dans ces conditions, les mêmes ne laissent pas passer une occasion de marquer le coup à gauche. En l’occurrence, le Parlement est le théâtre de cette offensive « progressiste », dixit Ahmed Laaouej et Robert Vertenueil.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Geurts Robert, mercredi 12 février 2020, 13:03

    En diminuant le taux de la TVA de 21 à 6 % sur l'électricité, l'Etat accorderait ainsi un cadeau à tous les consommateurs, sans distinction aucune. En profiteraient, non seulement les personnes précarisées ou simplement à petit revenu, mais aussi les bourgeois qui n'ont nul besoin de ce cadeau (j'évite la caricature trop facile " pour chauffer leur piscine" . Le Gouvernement doit rechercher les moyens d'aider les personnes précarisées , par des mesures du genre "Fonds social" ou autres, financées par les producteurs d'énergie. Par sa généralité et son coût pour les finances publiques, une baisse de la TVA n'est pas la solution à privilégier. Les syndicats devraient s'en apercevoir.

  • Posté par lafleur pierre, mercredi 12 février 2020, 1:28

    Hum, cela sent les élections...Demain, on rase gratis ! Oui, l'électricité est chère en Belgique. A cause de la TVA ? Aussi. Mais surtout à cause de la partie de la facture consacrée aux frais de transport, de distribution et j'en passe. Qui va en grande partie dans les recettes des intercommunales. Et elles redistribuent à qui ces intercommunales ? Pas aux restos du coeur.

  • Posté par Nica Petre, mercredi 12 février 2020, 13:12

    La suédoise à déjà rasé gratis durant 4,5 ans pour la VOka et la FEB avec 7 miliards pour les patrons, le tax shift, autres niches fiscales,non chasse de la fraude et l'évasion fiscale, demantelement du service public etc etc etc Vertenoeil ne fait que ammorcer le retour de baton qui devrait être payé intégralement par ceux qui volent la Belgique en toute impunité y inclus la justice avec laquelle ils font des accords à l'amiable...

  • Posté par Jules Vandeweyer, mercredi 12 février 2020, 8:27

    Les intercommunales redistribuent aux communes. Si ce n'est pas le cas, (quand c'est Moreau, c'est pas moral) on corrige.

  • Posté par LENCLUS Pierre, mardi 11 février 2020, 23:11

    Ou ce Vertenueil est un ignare ou un démagogue quand il prétend aussi soutenir les entreprises belges en réduisant le taux de TVA sur l’électricité. La toute grande majorité des entreprise récupère intégralement la TVA. Changer le taux n’a donc aucun effet positif pour elles. Décidément nous sommes bien embarqués avec un tel personnage. N’y aurait-il pas un syndicaliste allemand De libre pour remonter un peu le niveau ?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs