Les salaires des joueurs en Pro League explosent: ils ont augmenté de 50 millions en deux ans

Photonews
Photonews

Les clubs belges des divisions 1A et 1B ont enregistré une perte cumulée de plus de 87 millions d’euros sur l’année 2019. Il y a deux ans pourtant, ils affichaient un bénéfice de 40 millions. L’une des raisons de cette nouvelle tendance est le salaire des joueurs qui ne cesse d’augmenter.

Les revenus ont certes augmenté de 35 millions, mais en parallèle, les salaires ont connu une hausse totale de 50 millions sur deux ans, rapportent ce mercredi nos confrères du Nieuwsblad. Le salaire brut annuel d’un footballeur de D1A lors de la saison précédente se situe à 338.007 euros.

Au total, 300 millions d’euros sont versés en salaire annuellement, un chiffre qui a doublé en huit ans et qui met la pression salariale à 76 % alors qu’elle devrait être de 50 % dans une entreprise saine. Selon un économiste contacté par le quotidien néerlandophone, les clubs ne cherchent plus à investir sur le long terme, par exemple dans les infrastructures, mais favorisent plutôt les résultats rapides. Si payer plus en salaire permet de gagner plus, alors le club préfère suivre cette voie. Ce qui pousse les autres clubs à devoir faire de même pour rester dans le coup. Les commissions perçues par les agents font également monter la note.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous