Lokeren travaille «intensivement» à une solution pour le rachat du club

Lokeren travaille «intensivement» à une solution pour le rachat du club
Belga

Le rachat du Sporting Lokeren, club de D1B, par le groupe chinois Ke Hua Sports n’est pas encore conclu. Un conseil d’administration des waeslandiens s’est tenu mardi soir, au cours duquel la collaboration a été discutée en détail. Il n’y a toutefois pas encore d’accord. Le club fait savoir que « dans les prochaines heures et jours, il continuera à travailler intensivement à une solution structurelle dans laquelle toutes les parties concernées pourront se retrouver ». Le président Louis De Vries se rendra à l’étranger mercredi soir.

Lokeren espérait dans un premier temps terminer la reprise en janvier afin de pouvoir effectuer quelques transferts entrants. Cela n’a pas réussi. Deux semaines plus tard, il n’y a toujours pas de fumée blanche au Daknam.

Le groupe chinois Ke Hua Sports semble toujours être en pole position, mais Lokeren signale que « d’autres pistes continueront d’être explorées ».

Le Sporting Lokeren est huitième et dernier de la deuxième tranche de la Proximus League avec 6 points en dix rencontres. Mercredi, à 20h30, Lokeren rend visite à Westerlo. Le match avait été reporté en raison de la tempête Ciara.

Les septième et huitième du classement général de la Proximus League joueront en fin de saison un ’best of five’ pour le maintien, au cours duquel le septième partira avec trois points d’avance et pourra disputer le premier match à domicile. Le perdant sera relégué en D1 amateurs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous