Accueil Monde Asie-Pacifique

Le coronavirus offre un terreau parfait pour les fake news

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses fausses informations sur le Covid-19 circulent. La semaine dernière, le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé que l’agence spécialisée de l’ONU allait « lutter contre la propagation de rumeurs et la désinformation ». Le point.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les publications sont extrêmement variées, « cela va de la petite publication sur les bienfaits du thé au fenouil pour vaincre le coronavirus, jusqu’aux vidéos prétendant montrer des cas de personnes contaminées », explique Julie Charpentrat, journaliste AFP au service fact-checking. L’Agence France Presse a vérifié de « nombreuses photos et des vidéos de gens qui s’évanouissaient en Chine, soi-disant, à cause du virus ». Mais s’il ne devait rester qu’une fake news, cela pourrait être ceci : « Le coronavirus a été créé par les laboratoires et les gouvernements pour que les instituts pharmaceutiques se fassent de l’argent en vendant le vaccin ». Tout cela repose sur la méfiance envers l’industrie pharmaceutique, mais s’appuie aussi sur la confusion autour de la famille des coronavirus : « Certaines personnes sont allées chercher toutes les occurrences qu’il y avait autour du mot coronavirus.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Esquenet Alexandre, mercredi 12 février 2020, 21:17

    Complo complo, les morts sont comptés et les images sat montrent de belles crémations en cours ..

  • Posté par Bladfeld Samuel, mercredi 12 février 2020, 20:55

    Et pour la prop anti-Chine

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs