Pas de chahut pour le premier conseil communal d’Emir Kir en tant qu’indépendant

Pas de chahut pour le premier conseil communal d’Emir Kir en tant qu’indépendant
Hatim Kaghat

Devant un public un peu plus nombreux qu’à l’habitude, à en croire les initiés, le bourgmestre de Saint-Josse a pu compter sur un climat relativement serein pour conduire son premier conseil communal depuis son éviction du PS.

En effet, ni la majorité (qui, pour rappel, fait le grand écart en restant à la fois fidèle au PS et au maïeur), ni l’opposition (avec qui les relations sont pourtant réputées tendues) n’auront fait de coup d’éclat durant la séance.

Au menu de l’ordre du jour, le rachat de carrées de prostitution par la commune, la politique de rénovation du bâti local, et de nouvelles primes environnementales à destination des administrés. L’affaire des rencontres tenues avec des élus turcs appartenant aux MHP, qui a coûté à Emir Kir sa carte au PS, semble quant à elle bien rangée au rayon des affaires classées.

Sur le même sujet
Partis politiques
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous