Product-market fit : le Graal de la start-up

Product-market fit : le Graal de la start-up

Une start-up naît d’une idée. Son but : transformer l’essai, c’est-à-dire vendre un produit. La condition ? Séduire des clients. C’est dans cette équation qu’apparaît une inconnue-clé : le product-market fit. Popularisé (entre autres) par Marc Andreessen, fondateur de Netscape, ce néologisme cache un concept plutôt simple à comprendre, mais compliqué à atteindre: l’adéquation parfaite entre un produit et son marché. Le perfect match pour reprendre une formule anglaise. Plus précisément, le PMF représente l’instant où un produit est en mesure de satisfaire les besoins d’un segment de marché. Le croisement entre une offre donnée et une demande ciblée. Bref, c’est un produit qui va marcher !

Le marché décide

Avec l’émergence d’un langage et de méthodologies propres à l’univers des start-up, l’expression « product-market fit » s’est rapidement transformée en une condition sine qua non du développement d’une start-up. Un passage obligé dans le parcours de la jeune pousse. Trouver son PMF ? Voilà le premier objectif d’un entrepreneur. Et pour cause, le marché a toujours raison… Un produit, aussi bon soit-il, qui ne parvient pas à toucher ses cibles, finit par échouer.

La vérité du terrain

Pour Steve Blank, père de la méthode Lean Startup, le product/market fit est le feu vert qui permet de passer du développement à la commercialisation à une plus grande échelle. Vos premiers clients s’arrachent votre prototype ? Vous y êtes ! Une étape cruciale donc, puisque la start-up a : • validé son produit auprès d’un « échantillon » de consommateurs ; • démontré l’existence d’un segment de marché ; • confirmé la présence d’un nombre suffisant de clients pour générer des revenus importants.

Un travail de « chercheur »

Mais ce Graal de la start-up n’est pas chose aisée. Faut-il d’abord identifier un besoin ou trouver une idée géniale ? Comment mesurer le fit ? Il n’existe ni formule magique ni réponses simples à ces questions. L’entrepreneur en quête de son product-market fit doit constamment remettre l’ouvrage sur le métier, confronter son prototype au marché, observer les résultats, comprendre les retours des clients, adapter son offre… et ainsi de suite jusqu’à ce que son produit final soit « parfait ».

Dessine-moi un product-market fit

Comme l’explique Alexander Osterwalder, un autre prophète de l’entrepreneuriat, connu pour avoir développé l’approche du Business Model Canvas, le PMF détermine le stade où l’entrepreneur peut arrêter de chercher. Sa proposition de valeur est suffisamment mûre pour conquérir le marché. Autrement dit, le client :
adore : l’intérêt du produit est compréhensible et évident en un coup d’œil ;
achète : cet intérêt se traduit par une volonté féroce d’achat ;
en parle : le produit séduit toujours plus de nouveaux clients sans trop d’efforts supplémentaires.

 

Sur le même sujet
Starter
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10892087-031.JPG

    Je confine, tu confines, moi non plus

  2. Lors de la première vague, le pic s’était arrêté à 101 patients covid (38 aux soins intensifs, 63 en unités covid). Ce vendredi, à 9
h du matin, l’hôpital en accueillait 126.

    «C’est un peu comme replonger dans un bain d’eau froide»: les soignants ont peur de se noyer dans la deuxième vague

  3. POLITICS CONSULTATION COMMITTEE

    Couvre-feu, limitation dans les commerces, enseignement, sport…: les nouvelles mesures en Wallonie

La chronique
  • La chronique de Carta Academica: «Justice et collaboration, ou la seconde utilité du bandeau de la Justice»

    Depuis la fin du siècle dernier, divers projets de loi ont tenté d’introduire un « droit des repentis » en Belgique. Toutes ces initiatives se sont heurtées à de multiples résistances jusqu’à une loi du 22 juillet 2018. Depuis lors, le ministère public peut proposer à un infracteur de dénoncer des infractions pour voir sa peine réduite, voire exemptée. Un tel mécanisme de collaboration en justice axé sur la dénonciation met au cœur de la justice pénale la trahison et le marchandage, tout comme il questionne divers principes juridiques fondamentaux comme le droit au silence, la fiabilité des preuves ou l’égalité devant la loi. Un détour par les travaux préparatoires de la loi montre que le retour à l’avant-plan du terrorisme sur la scène publique a contribué à dépasser les résistances que soulevait le principe de ce droit des repentis. Comme souvent en matière pénale, une situation de « crise » a joué un rôle d’accélérateur...

    Lire la suite

  • Mais bon sang, c’est quoi ce pays!

    On devrait dire : « Chapeau, vous avez enfin compris la gravité de la situation. » Alors que la Wallonie est au top des régions les plus dangereuses d’Europe, que les chiffres de contaminations continuent à exploser, que les experts tirent à boulets rouges sur la faiblesse des mesures prises, que le système hospitalier est en train de craquer et que les Belges succombent sous le coup du virus, il fallait évidemment passer à ce reconfinement partiel, annoncé par le ministre-président wallon Elio Di Rupo....

    Lire la suite