Le networking, passage obligé pour croître

Le networking, passage obligé pour croître

La question est assez simple, le networking est-il indispensable quand on lance et/ou développe son entreprise ? Oui, le networking est l’un des outils les plus importants pour développer son business. D’ailleurs, même avant de démarrer, le réseau que l’on possède, digital comme physique, vous permet déjà de tester votre idée, votre projet. On voit beaucoup de gens qui démarrent leur entreprise, en ayant toujours eu le nez dans le guidon, et qui pensent que leur idée est une bonne idée. Mais c’est par après qu’ils se rendent compte qu’il n’y a pas de marché à long terme. Cela, on peut le tester dans son réseau.

Comment on se crée un réseau quand on ne part de rien ?

On ne part jamais vraiment de zéro. On connait toujours des gens qui connaissent d’autres gens. C’est en demandant des introductions, en parlant avec les gens dans le réel que l’on construit pas à pas son réseau. Ou via LinkedIn, plus facilement même.

LinkedIn, c’est l’outil ultime pour l’entrepreneur qui veut développer son réseau ?

On ne peut jamais connaitre tout le monde, juste d’autres personnes qui en connaissent d’autres comme précédemment dit. C’est la base du succès de LinkedIn, c’est important de se faire connaitre. Il y a des opportunités à trouver, les autres vont vous connaitre, vous soutenir et peut-être devenir vos premiers prospects, clients et même ambassadeurs.

Cela est plus rapide sur LinkedIn que dans la vie réelle ?

Dans la vie réelle, créer son réseau prend beaucoup de temps. On va aller à des réunions, des événements de networking dans notre domaine, rencontrer des gens, donner ses cartes de visites. Mais c’est intensif et cela coûte cher. Même si c’est un investissement à long terme.


7 astuces pour développer son réseau

Comment gère-t-on son réseau ?

Ce qui important aussi, c’est de choyer son réseau. C’est bien d’en avoir un mais les gens doivent être au courant de ce que vous faites. Et dans ce contexte, les réseaux sociaux sont très importants, car on n’a que 365 jours par an, on ne peut pas aller à la rencontre de tout le monde.

On parle ici des gens qui ont le contact facile. Comment faire quand on est « moins à l’aise » ? Il y a bien évidemment les extravertis et les introvertis. Des personnes qui ont du mal à se mettre en évidence. Se créer un réseau est difficile pour eux mais il faut se faire violence et se mettre au-dessus de tout cela. Mais un réseau se crée déjà à partir de 15-20 personnes, et les « timides » auront plutôt tendance à construire des relations plus fortes avec des entrepreneurs et partenaires en qui ils ont totale confiance. Mais dans tous les cas, il faut faire du networking pour son business, c’est indéniable !

 

Sur le même sujet
Croissance
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les espaces communs du petit hôtel sont particulièrement cosy.

    Par Marie-Eve Rebts

    Immo

    Le B-Lodge, une expérience belge un peu différente de l’hôtellerie

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Ostende a accueilli beaucoup de monde ce week-end. Des mesures sont déjà prises pour passer un bon week-end du 15 août.

    Forte affluence et bagarre: comment la Côte s’est barricadée en 24 heures

  2. Le site archéologique est déserté par les visiteurs étrangers.

    Pompéi somnole en attendant les touristes disparus

  3. SOCCER JPL DAY 01 KV MECHELEN VS RSC ANDERLECHT

    Les bulletins des Mauves à Malines: Doku a pris sa revanche, Zulj n’a pas saisi sa chance

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: du rififi au Quai Conti

    Nous sommes en 1629. Neuf personnalités parisiennes, actives dans le domaine des lettres, ont pris l’habitude de se rencontrer chaque semaine au domicile d’un des leurs, Valentin Conrart. Le cardinal de Richelieu, alerté par son secrétaire, l’abbé de Boisrobert, s’intéresse à ces intellectuels qu’il prend sous sa protection. Il décide de donner à ce groupe le statut d’une compagnie littéraire dépendant de l’autorité royale, d’après le modèle qui a prévalu à Florence en 1582 pour la création de la fameuse Accademia della Crusca.

    Une académie procrastinatrice

    Les statuts de la Compagnie sont finalisés dès 1634 et officialisés le 29 janvier 1635 par des lettres patentes de Louis XIII. L’article 24 précise...

    Lire la suite

  • Par BAUDOUIN LOOS

    L’effroyable drame du 4 août met les Libanais face à leurs responsabilités

    Comment les Libanais se relèveront-ils de l’incroyable déflagration qui a ravagé leur capitale le 4 août à 18 h 07 ? Aux violents tourments de ce pays naguère surnommé « la petite Suisse du Moyen-Orient » – la guerre civile (1975-1990), les interventions israéliennes (1978, 1982, 2005), l’occupation syrienne (1976-2005), l’irruption de plus d’un million de réfugiés syriens (2012-2020) – succède soudain une double et monstrueuse explosion causée mardi par 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées par négligence et...

    Lire la suite