Accueil Opinions Éditos

Le Turc Erdogan joue gros dans l’imbroglio syrien

Le « sultan » hausse le ton, menaçant la Syrie de Bachar el-Assad. Suffisamment fort pour que Vladimir Poutine l’entende.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Dans l’inextricable imbroglio syrien où s’enchevêtrent un Etat totalitaire, des rebelles de tout acabit, des djihadistes agressifs et une série de puissances étrangères qui interviennent ni pour les uns ni contre les autres, les derniers développements militaires qui se situent dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, charrient une crise humanitaire sans précédent et les prémices d’affrontements majeurs entre les armées turque et syrienne, voire aussi russe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Tanghe Michel, jeudi 13 février 2020, 15:15

    Ce grand démocrate, car la Turquie est une démocratie, sait qu'il a l'Otan dans le dos et est persuadé que le Pentagone le suivra face à la Russie… Recep joue sur du velours.

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs