Accueil Belgique Politique

Rajae Maouane (Ecolo): «Nous ne négocions pas avec la N-VA»

Ecolo réaffirme ce qu’il a toujours dit.

Temps de lecture: 2 min

La co-présidente d’Ecolo, interrogée sur Bel RTL, a insisté qu’elle veut un plan B, « un plan B comme Belgique ». Ecolo ne privilégie par un retour aux urnes mais si tel était le cas, le parti s’est dit prêt.

Rajae Maouane a aussi insisté que son parti ne voulait pas négocier avec la N-VA. Ce que la co-présidente a également rappelé dans le journal Metro. « S’il y a un gouvernement avec la N-VA, ce sera sans nous ». Ecolo avait fait savoir dès le mois de juillet qu’il ne discuterait pas avec les nationalistes flamands d’une formation de gouvernement et le confirme une nouvelle fois jeudi. La veille, le CD&V, par la voix du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem avait à l’inverse exclu toute coalition sans les nationalistes. Le chargé de mission royale Koen Geens, issu du CD&V, doit rendre son rapport au Roi lundi prochain alors qu’aucune formule de coalition ne fait consensus entre les partis.

« Ce qui est essentiel pour Ecolo, c’est que l’on puisse avancer rapidement. Parce que les enjeux sont énormes : la mobilité, mais également les violences faites aux femmes, un réinvestissement dans la justice, la transition écologique, l’économie circulaire. Il y a plein de défis très importants à relever, et au plus tôt sera le mieux », fait valoir Rajae Maouane. « On a déjà perdu presque un an, sans compter le temps où le gouvernement Michel a démissionné. Il est plus que temps de voir des gens autour de la table qui veulent avancer. Nous, notre ligne est claire : on veut avancer avec ceux qui veulent donner un avenir à la Belgique. »

Ce jeudi, les élus Ecolo et Groen participeront à leur traditionnelle opération « Saint-Valentrain » dans 150 gares et stations de métro. Ils distribueront de petits cadeaux aux navetteurs pour les remercier d’emprunter les transports en commun. « On veut réinvestir sept milliards d’euros en cinq ans », rappelle Rajae Maouane, rappelant une promesse de campagne formulée avant les élections.

L’interview intégrale de Rajae Maouane  :

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par Philippe Pasman, jeudi 13 février 2020, 17:23

    @Nica Petre A vous lire vous avez eu une dure journée. Ménagez votre monture l’infarctus n’est pas loin. Lancez vous en politique votre argumentation est de leurs niveau.

  • Posté par Leconte Marc, jeudi 13 février 2020, 15:21

    Comme tous les partis, le PS et la NVA, veulent pour les citoyens et en particulier leurs électeurs, le meilleur. Pourquoi n'arrivent-ils pas à se mettre d'accord sur un seuil minimum commun? Une simple question d'ego?

  • Posté par Nica Petre, jeudi 13 février 2020, 15:52

    Faux car la NVA veut tout le bien pour une minorité des belges (patrons) et le PS veut le meilleur pour une majorité des belges (les plus démunis). Donc ce ne sont pas les mêmes élécteurs, pas le même public, pas les mêmes moyens et pas les mêmes méthodes. Nous avons déjà vu comment la suédoise à appauvri les plus demunis ET la classe moyenne en donnant des miliards au patrons via le tax shifts en trouant la sécu des plus démunis encore. NO WAY....

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 13 février 2020, 14:45

    Paul Van Obberghen, à partir du moment où la NVA verse dans la caricature grotesque (PS et Ecolo d'extrême gauche); il est clair qu'il n'y a rien à espérer de sérieux de ce côté. Et je ne vois pas en quoi le PS qui est un parti démocratique qui a participé à toutes sortes d'alliances démocratiques dans le passé serait qualifié d'extrême gauche alors que la NVA qui n'a jamais rien su assumé d'autre que le gouvernement suédois et encore qui lui a foutu un couteau dans le dos sur le pacte des migrations de l'ONU serait qualifié de démocrate. Cela n'a aucun sens!

  • Posté par Nica Petre, jeudi 13 février 2020, 14:57

    La dessus nous somme d'accord 5/5 de plus je dirais que si les flamands s'accrochent à la NVA et au VB par leurs votes c'est qu'ils veulent la scission du pays. Dans ce cas de divorce la Wallonie devrait prendre en main sa destinée et laisser la Flandre à régarder son nombril, Bruxelles régardera l'Europe et la Wallonie regardera la France. Cela sera plus constrictif pour les 4 régions et chaqun pourra faire la politique qu'il voudra chez lui.En place de bruoiller du noir et investir du temps des ressources et de l'argent en pure perte c'est mieux de ce séparer en bon voisins pour l'instant car il y a toujours un retour de manivelle au moment le moins attendu par la Flandre riche aujourd'hui mais comment sera t'elle dans 20 ou 50 ans. La la Wallonie j'espère qu'elle n'oubliera pas les actions prises par Bart de Wever et sa suédoise. Le MR ayant déjà été sanctionnés au précedentes éléctions et ils seront encore plus sanctionnés dans les prochaines éléctions surtout suite à l'arrivée de Bouchez à la tête du MR.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une