Accueil Opinions Chroniques Vous avez de ces mots

Connaître {par cœur}

Cette chronique vous arrive la bouche en cœur, prêtez-lui une oreillette attentive…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Actualité oblige – ne me dites pas que vous avez oublié la Saint-Valentin ! – cette chronique se penche aujourd’hui sur un viscère musculaire en forme de cône renversé, dont les attributs ont titillé la créativité de votre chronicœur. Connaissant l’apôtre, vous n’attendez guère de développements anatomiques. Vous parieriez plutôt sur des digressions orthographiques (tous en cœur ou en chœur ?), sémantiques (ne confondez pas cardiaque et cordial) ou étymologiques (non, rancœur n’est pas de la famille de cœur).

Détrompez-vous ! Nous allons plutôt, si le cœur vous en dit, ausculter une expression des plus courantes, mais curieuse dans sa formulation. Comment expliquer que vous connaissiez une matière par cœur ? Parce que vous l’avez apprise par cœur ? L’affaire est rude, mais à cœur vaillant, rien d’impossible.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fuks Lucy, lundi 17 février 2020, 11:21

    Pourriez-vous nous raconter l'histoire de cette manie française de remplacer "à" par "sur", exemple "je cherche du boulot sur Paris"? Est-ce que ça vient du langage militaire ?

  • Posté par Francard Michel, jeudi 20 février 2020, 8:49

    J'ai raconté cette histoire en deux épisodes: https://plus.lesoir.be/179288/article/2018-09-21/surfons-sur-sur https://plus.lesoir.be/181143/article/2018-09-28/superfetatoire-ce-sur Bonne lecture !

Aussi en Vous avez de ces mots...

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs