Accueil Culture Livres

Une autre histoire de la violence

Comment le massacre des Indiens, l’exil en Californie et la lutte contre la drogue sous Reagan ont donné naissance au plus effrayant des gangs au Salvador.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Il s’appelle Miguel Angel Tobar mais on le connaissait sous le nom d’El Niño de Hollywood. Un surnom charmeur pour un garçon qui n’avait rien d’une star de cinéma. Ce surnom, il le devait à la clique de Hollywood dont il faisait partie au sein de la Mara Salvatrucha 13, l’un des gangs les plus violents d’Amérique latine.

Son histoire est au cœur de l’ouvrage écrit par Oscar et Juan José Martinez. Le premier est journaliste d’investigation. Son frère, Juan José, est anthropologue et étudie les gangs et la violence. C’est en préparant un article qu’un policier leur a fait rencontrer El Niño de Hollywood. Et petit à petit, ce dernier leur a raconté toute sa vie. Étrange livre, à la frontière des genres et des styles. Plutôt que la fiction à la Don Winslow, les frères ont choisi l’ouvrage documentaire avec allées et venues incessantes entre passé et présent, exploration des moindres détails pour reconstituer un ensemble cohérent, focus sur une personnalité…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs