Accueil Médias

«La Trêve» nous fait croire, enfin, aux comédiens belges

Si le succès de « La Trêve » se confirme, nous pourrions rejoindre le florissant modèle flamand où miser sur des comédiens flamands à la télé fait boule de neige sur le théâtre et le cinéma du cru. Ou quand nos planches sont aussi un vivier de Bekende Franstalingen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Depuis la diffusion des premiers épisodes de La Trêve sur la Une dimanche dernier, on salue le succès d’une série 100 % belge. Pourtant, le feuilleton chamboule bien au-delà du paysage télévisuel. Si la réussite se confirmait, la Belgique francophone pourrait rejoindre le florissant modèle flamand où, depuis longtemps, le fait de miser sur des acteurs flamands à la télé crée les BV (Bekende Vlamingen), avec des répercussions sur le théâtre et le cinéma. « En Flandre, ça fait 20 ans qu’ils font des séries avec des acteurs flamands. Du coup, quand les gens voient ces acteurs à l’affiche d’un film, ils vont les voir parce qu’ils ont l’impression de les connaître, analyse Catherine Salée, comédienne de La Trêve. C’est le genre de mécanisme qui peut faire que le cinéma belge est mieux connu par les Belges. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pascal PIRAUX, dimanche 28 février 2016, 11:57

    C'est réjouissant

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs