Accueil Société

Un rapport pointe la faiblesse systémique de l’anticorruption en Belgique

Un récent rapport du Greco, le Groupe d’Etats contre la corruption, met en lumière le manque de barrières, en Belgique, face à la délinquance en col blanc. Au niveau politique comme au niveau policier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

C’est un rapport, sorti le 23 janvier dernier, qui n’a pas eu le retentissement qu’il aurait dû. En tout cas du point de vue d’acteurs de la justice et de la police. Le Greco, le Groupe d’Etats contre la corruption, une instance dépendant du Conseil de l’Europe, a mis en lumière la fragilité systémique de la Belgique face aux phénomènes de corruption et de conflits d’intérêts.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 14 février 2020, 7:46

    Et surtout que la presse ne lâche pas le morceau. Il en va de la survie du pays.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs