Accueil Monde Union européenne

Masques, gants: l’UE prête à un achat groupé d’équipements de protection contre le coronavirus

Une réunion extraordinaire des ministres européens de la Santé s’est déroulée jeudi à Bruxelles pour parler de l’épidémie de coronavirus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Tout va bien… jusqu’ici. Telle est, en substance, la conclusion d’une réunion extraordinaire des ministres de la Santé de l’Union européenne, convoquée jeudi à Bruxelles pour faire le point de la situation, coordonner les mesures et échanger l’information.

Mais, puisqu’il vaut mieux prévenir que de se retrouver confronté à une pénurie, la Commission européenne « est prête », à la demande de plusieurs Etats membres, à procéder à des achats groupés d’équipements de protection contre le virus, a indiqué la commissaire chargée de la Santé Stella Kyriakides. C’est que ces gants, masques, combinaisons etc., massivement sollicités en Chine, sont largement fabriqués… en Chine. La ministre belge De Block a jugé l’idée opportune et invité la Commission à « analyser la situation et à présenter rapidement des options ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs