7 grands dirigeants du web, 7 conseils pour bien manager

7 grands dirigeants du web, 7 conseils pour bien manager

Réseau social, site d’e-commerce, spécialiste des télécoms... Simple start-up il y a 10 ou 15 ans, la société qu’ils/elles ont fondé ou dirigent aujourd’hui est devenue l’un des acteurs principaux du web. De quelle manière ? Grâce bien sûr à un bon product-market fit et une innovation constante, mais aussi grâce à une politique managériale respectueuse. Voici leurs conseils !

#1 Entourez-vous des meilleurs

Pas de hasard d’après le CEO d’Airbnb, Brian Chesky, une entreprise à succès est avant tout une entreprise qui a su se construire grâce à la capacité de ses fondateurs à recruter les bonnes personnes. En clair, grâce à leur capacité à bien s’entourer.

« You gotta build a team that is so talented, they almost make you uncomfortable. »

« Vous devez former une équipe tellement talentueuse que ça vous rend presque inconfortable. »

Brian Chesky, CEO d’AirBnB

#2 Encouragez l’esprit d’équipe

D’après le cofondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, soutenir ses équipes et favoriser la cohésion en leur sein sont les conditions sine qua non pour se démarquer de la concurrence.

« No matter how brilliant your mind or strategy, if you’re playing a solo game, you’ll always lose out to a team. »

« Peu importe que votre esprit ou votre stratégie soit brillant, si vous vous la jouez solo, vous perdrez toujours face à une équipe. »


Reid Hoffman, Cofontateur de LinkedIn

#3 Placez vos employés au centre

Le customer branding pour une entreprise, c’est important, mais l’employer branding, ça l’est encore plus. C’est en tout cas l’avis d’Angela Ahrendts. Pour la Senior Vice President d’Apple, la priorité, c’est donc d’être « orienté employé » !

« Everyone talks about building a relationship with your customer. I think you build one with your employees first. »

« Tout le monde parle de l’importance de construire une relation avec ses clients. Je pense que la priorité est d’abord d’en construire une avec ses employés. »


Angela Ahrendts, Senior Vice President chez Apple

#4 Favorisez les équipes réduites

Moins l’équipe est grande, plus la communication est facile et moins il y a de malentendus. Si l’on en croit le fondateur et CEO d’Amazon, Jeff Bezos, ses membres doivent même pouvoir se compter sur les doigts des deux mains.

« If you can’t feed a team with two pizzas, it’s too large. »

« Si vous ne pouvez pas nourrir une équipe avec deux pizzas, c’est qu’elle est trop grande. »


Jeff Bezos, fondateur et CEO d’Amazon

#5 Evitez l’excès de management

L’importance de garder des équipes réduites ne vaut pas que pour les employés d’après Larry Page. Le fondateur et CEO de Google est formel : trop de mangement tue le mangement.

« We don’t have as many managers as we should, but we would rather have too few than too many. »

« Nous n’avons pas autant de managers que nous devrions en avoir, mais il vaut mieux en avoir trop peu que trop. »


Larry Page, fondateur et CEO de Google

#6 Ne tombez pas dans le piège du micromanagement

Au contraire, faites confiance à vos employés ! Steve Jobs, le cofodateur d’Apple, affirmait déjà : « nous n’engageons pas des gens intelligents pour leur dire quoi faire. Nous engageons des gens intelligents pour qu’ils nous disent quoi faire. » Un plaidoyer en faveur de l’autonomie, partagé par le CEO de Netflix, Reed Hastings.

« The best managers figure out how to get great outcomes by setting the appropriate context, rather than by trying to control their people. »

« Les meilleurs managers arrivent à d’excellents résultats en instaurant un environnement approprié plutôt qu’en essayant de contrôler leurs employés. »


Reed Hastings, fondateur et CEO de Netflix

#7 Formez votre personnel

Le mot de la fin sera pour Richard Branson. Non, le créateur du groupe Virgin n’est pas un magnat du web, mais sa vision pourrait néanmoins en inspirer plus d’un. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa carrière d’entrepreneur est un succès.

« Train people well enough so they can leave, treat them well enough so they don’t want to. »

« Formez vos employés suffisamment pour qu’ils puissent vous quitter, traitez-les suffisamment bien pour qu’ils n’en aient pas envie. »


Richard Branson, fondateur de Virgin Group

Retrouvez-nous aussi sur la page Facebook de Génération Le Soir

Sur le même sujet
Management
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Tatone-BFN-Banks-Gold-logo OK (2)

    FinCEN Files: Belfius a distribué du cash par millions à un acheteur d’«or sale»

  2. A la Casa, certains étudiants portent même le masque entre leurs gorgées de bière.

    A Louvain-la-Neuve, la chasse aux soirées pirates

  3. Image=d-20161006-GAEP0V_high

    Quand les artistes s’emparent de l’affaire Wesphael

La chronique
  • La chronique de Carta Academica: «Les femmes et le rejet de l’Autre»

    Actuellement, à travers toute l’Europe, on observe un durcissement politique : les partis qui prônent le repli identitaire ont le vent en poupe. Montée des nationalismes et communautarismes, fermeture des frontières, diminution de la sécurité – de la solidarité – sociale, rejet de l’étranger, refus de l’autre. Ceci est concomitant avec un discours « politiquement correct » d’inclusion, de lutte contre la discrimination, de refus du refus de l’autre.

    À cet égard, les combats en faveur de l’égalité entre hommes et femmes semblent singulièrement révélateurs, et les approches féministes particulièrement riches pour la réflexion. Pourquoi ? Parce que si l’on reconnaît que nos structures sociales ont été conçues par et pour des hommes (une situation historiquement avérée) et que, malgré des évolutions saluées et salvatrices, le masculin y est encore considéré comme l’universel et le supérieur...

    Lire la suite

  • Coronavirus: une gestion trop souvent erratique

    Le Financial Times et le Wall Street Journal ont salué la manière dont l’Italie gère la pandémie. Elle serait un modèle du genre, loin, très loin devant l’Espagne, la France et le Royaume-Uni. Plus au nord, c’est la Suède qui serait l’exemple à suivre, elle dont le pari sur l’immunité collective fut tant décrié au printemps dernier.

    Comparaison n’est pas raison, l’Italie et la Suède ne sont pas la Belgique, mais il faut bien se demander pourquoi les courbes statistiques restent...

    Lire la suite