Aéroport de Zaventem: les portiques de sécurité à 2,4 millions d’euros vont disparaître

Aéroport de Zaventem: les portiques de sécurité à 2,4 millions d’euros vont disparaître
Belga

Les « e-gates » à Brussels Airport, systèmes de contrôle de passeports automatique, vont disparaître. « Nous allons les remplacer par un système plus performant », indique la police fédérale vendredi dans les journaux du groupe Mediahuis.

Les « e-gates », portiques utilisés depuis moins de cinq ans et qui ont coûté 2,4 millions d’euros, étaient le cheval de bataille du ministre de l’Intérieur de l’époque, Jan Jambon (N-VA), soucieux de renforcer la sécurité à l’aéroport dans un contexte d’attentats.

Mais ces portiques, qui reconnaissent le visage des passagers en comparant la photo de leur passeport, sont régulièrement défectueux. Les syndicats policiers y voient d’ailleurs « un gaspillage de l’argent des contribuables ». Ils espèrent que le nouveau système sera plus efficace, bien que son coût et sa mise en œuvre soient encore inconnus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

  2. Fausse céramique
: COREtec – Palais 6, stand 307

    Batibouw 2020: les nouveautés à ne pas rater

  3. PHOTONEWS_10767281-012

    Coronavirus: Brussels Airlines et EasyJet limitent leurs vols vers l’Italie du Nord

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite